Faire son e-liquide

Que faut il pour faire son liquide ?

Le DIY « Do It Yourself » en anglais signifie « faites le vous-même ». Ce terme n’est pas à proprement parlé réservé au monde de la vape. En effet le DIY désigne le faite de fabriquer quelque chose de manière artisanale pour soi-même. C’est le cas des personnes qui fabrique leur meuble en bois, leur bijoux, … Dans la vape le DIY consiste à faire son e-liquide soi-même. Pour ce faire il sera nécessaire d’utiliser des bases nicotinées contenant de la glycérine végétale et/ou du propylène glycol. A cette base il suffira d’ajouter des arômes concentrés et selon la recette des additifs.

Quel avantages à fabriquer soi-même son « Juice »

Il existe de nombreux avantages à faire soi-même son e-liquide, en voici les principaux :

  • Vous aurez accès à de nombreux produits disponibles pour trouver votre saveur idéale.
  • Le prix bien évidement. Un vapoteur consommant beaucoup de liquide pourra réduire son budget facilement. En effet une base neutre et des arômes reviendront moins chers à contenance égale qu’un e-liquide tout prêt.
  • Le DIY permet de créer des saveurs originales inexistantes dans les liquides prêts à vaper. En associant des arômes classic, mentholés, ou fruités les vapoteurs pourront créer leurs propres recettes.
  • Afin d’accentuer le hit, les e-liquides prêt à l’emploi du marché de la vape ont généralement un taux d’alcool entre 0 et 1%. Pour les personnes ne pouvant pas vapoter d’eliquides contenant des traces d’alcool, le Do It Yourself leur permettra de confectionner du e-liquide sans alcool.
  • Le « Do It Yourself » c’est aussi le plaisir d’avoir réalisé soi-même son e-liquide DIY.
  • Enfin fabriquer son liquide permet de plus facilement maitriser son taux de nicotine. Les bases PG/VG neutre sont commercialisées avec un plus large choix de taux de nicotine. Il est également possible de mélanger une base sans nicotine avec une base nicotinée afin d’obtenir un taux précis de nicotine. Les vapoteurs pourront également contrôler leur taux de glycérine afin d’accentuer la vapeur de leur cigarette électronique.

Le matériel et les ingrédients nécessaires

Pour faire son propre e-liquide, le DIYer aura besoin de :

La base neutre

Flacon de base neutre pour DIY

Élément primordial dans la confection d’e-liquide, la base neutre est un mélange de propylène glycol et de glycérine contenant ou non de la nicotine. La base n’est ni plus ni moins qu’un e-liquide sans arômes et sans alcool.

De différentes contenances elles sont généralement proposées en flacons de 125ml, 500ml et 1 litre. Les bases pour DIY sont disponibles en différents ratio PG/VG le plus répandu étant le ratio 50/50 contenant 50% de propylène glycol et 50% de glycérine végétale qui est un bon compromis entre hit et vapeur. Les bases neutres sont aujourd’hui commercialisées par plusieurs marques : Revolute, SuperVape, VDLV, Fuu, …

Il est également possible de créer sa propre base neutre en mélangeant différentes bases pour choisir son taux de glycérine et son taux de nicotine. Nous vous conseillons dans ce cas d’utiliser le calculateur de base pour éviter les erreurs de calcul.

Les arômes ou concentrés

Arômes concentrés pour fabriquer son eliquide

Deuxième ingrédient indispensable pour faire son eliquide, l’arôme est une saveur concentrée le plus souvent commercialisé en flacon de 10ml qui permettra de donner du goût à l’e-liquide.

La vape et l’arrivée du DIY d’e-liquides a permis aux fabricants de proposer une multitude d’arômes concentrés dédiés au vapotage ; tabac, menthe, poire, gourmand. Veillez toutefois à bien choisir vos arômes car tous les concentrés ne sont pas vapotables. Par exemple les arômes que vous utilisez en cuisine ne sont probablement pas utilisables pour fabriquer votre e-liquide…

L’arôme concentré ne doit jamais être utilisé pure. La grande majorité de fabricants d’arômes conseillent un dosage à respecter. Le plus souvent entre 5 et 10%.

Les additifs

Les additifs pour DIY permettent d’équilibrer une préparation ou bien d’y apporter une touche sucrée ou mentholée. Ils ne sont absolument pas nécessaires à la fabrication d’un e-liquide. Les additifs doivent être dosés très légèrement car ils sont très puissants et peuvent rendre votre e-liquide invapotable. Il est recommandé de doser les additifs entre 0 et 1% de la préparation finale (base + arômes).

Quelques exemples d’additifs pour e-liquide :

  • Le Sweetener permet d’obtenir un liquide sucré.
  • L’Acetyl Pyrazine apporte une saveur fumé et de fruits à coques torréfiés.
  • Le Sour rendra votre e-liquide acidulé.
  • Le Koolada ajoutera une touche de fraicheur à votre création.

Le matériel

Matériel pour e-liquide en DIY

Pour bien débuter dans le DIY il suffit de peu de chose :

  • Des flacons/ bouteilles de différentes contenances en plastique ou verre avec un bouchon sécurité enfant de préférence.
  • Des seringues graduées.
  • Des étiquettes afin d’identifier vos mélanges (date, ratio PG/VG, taux de nicotine, saveur, …).
  • Une paire de lunettes et des gants pour réaliser son e-liquide en toute sécurité.
  • Et un petit carnet pour noter ses meilleures recettes de DIY.

Comment faire son e-liquide ?

Faire son e-liquide avec de la base et des arômes

La préparation d’un e-liquide est assez simple, presque aussi simple que de se préparer un sirop de grenadine. Il faut néanmoins prendre des précautions et se protéger surtout en cas d’utilisation de base neutre contenant de la nicotine.

Ceci étant dit, pour faire son e-liquide soi-même il faut au préalable préparer son plan de travail. Installez-vous dans un endroit propre et nettoyé.

Préparer le matériel nécessaire : base neutre, vos flacons d’arômes, une ou deux seringues ainsi qu’un flacon vide pour la préparation finale.

Lavez-vous les mains et enfilez vos gants et lunettes de protection. Nous vous rappelons qu’une projection de base nicotinée dans les yeux est très dangereuse. La nicotine peut créer de graves lésions oculaires.

En suivant la recette que vous aurez préalablement choisie, ajouter les arômes à l’aide d’une seringue dans le flacon vide. Si plusieurs arômes concentrés ou additifs sont nécessaires à votre recette de DIY, dans ce cas utilisez pour chaque arôme une seringue différente. Vous pouvez également rincer avec de l’eau la seringue entre chaque dosage d’arôme.

Ajoutez en dernier votre base neutre toujours à l’aide d’une seringue propre.

Mélangez les ingrédients en agitant énergiquement votre création pendant une bonne minute.

Voilà votre e-liquide est prêt !

Selon les recettes, certaines préparation nécessitent un temps de maturation que l’on appelle le steeping. C’est généralement le cas des saveurs gourmandes et tabac qui nécessitent un temps de maturation minimum de 2 semaines. Les saveurs fruitées et les menthes peuvent le plus souvent être utilisées après 24 à 48h. Laissez steeper, et attendez donc quelques jours avant de vapoter votre DIY e-liquide.

Faire son e-liquide n’est donc pas très compliqué, il suffit de mélanger les ingrédients en respectant une recette et en prenant les bonnes précautions d’hygiène et de sécurité.